La rétroaction pédagogique audio avec Google Classroom et Vocaroo

La rétroaction pédagogique semble être une stratégie pédagogique efficace pour favoriser l’apprentissage chez les élèves. En effet, selon Hattie (2009), elle serait la méthode ayant la plus grande mesure d’effet (0,73) tout en haut de la liste avec l’établissement d’une relation de confiance avec l’enseignant (0,72).

Ceci étant dit, pour que la rétroaction soit efficiente, plusieurs éléments sont à considérer.

La rétroaction instructive doit […] cibler des objectifs précis, sélectionner les points essentiels, viser la progression, être discutée avec l’élève. Elle peut toucher quatre dimensions : cognitive, métacognitive, méthodologique ou affective et sa formulation peut être de type positive, négative ou constructive.

Jennifer Poirier (2017)

Aussi, Claude Frenette (2017) ajoute qu’une bonne rétroaction doit être spécifique, gentille et utile. Elle peut, en outre, intervenir à tout moment dans le scénario pédagogique. Il ne s’agit donc pas d’un simple jugement ou d’une série de corrections, mais elle offre à l’élève l’occasion de bien saisir ses erreurs en plus de lui indiquer le chemin à suivre pour parvenir à les corriger.

Plus précisément, Jean Desjardins, conseiller technopédagogique, avec son infographie AIDEER, cible les rôles et l’impact que peut avoir une rétroaction instructive.
40868937_1985032015120181_1127115412652163072_n

La posture des élèves face à la correction (rétroaction)

Une des difficultés rencontrées lorsque je tente de mettre en oeuvre des stratégies de rétroaction est la posture des élèves face à celle-ci. En effet, si pour un exercice donné je m’efforce, à coups d’heures bien travaillées, d’inclure mes critiques constructives, force est de constater que ce qui intéresse davantage les élèves est leur résultat final. Ils ne semblent pas consacrer le temps et les efforts nécessaires à une utilisation éclairée de mes commentaires.

Résultat ? Les mêmes erreurs reviennent dans le travail suivant. Le tout dénote que l’effet recherché rate complètement la cible et n’aide en rien à la progression des élèves.

L’autre difficulté est le temps ; faire de la rétroaction efficace, en demande beaucoup ! D’autant plus qu’un certain dédoublement du travail est à prévoir si je dois d’abord corriger  le travail en vue de l’évaluer (il faut absolument entrer les notes sur le portail et produire un bulletin à chaque étape), et ensuite trouver le moyen d’être instructif dans ma rétroaction. Ce n’est pas une mince affaire.

Bref, comment changer la posture des élèves en ce qui concerne la rétroaction tout en gagnant du temps ? Mes stratégies payantes : des notes globales cachées et une rétroaction audio ainsi qu’une petite dose de technopédagogie !

Les préparatifs

Tout dépendant du type de tâche réalisée par les élèves, les préparatifs peuvent différer, mais le principe de base restera le même.

Dans le cas qui nous occupe, les élèves avaient des rapports de laboratoire à me remettre en version papier. Dans la séquence, ceux-ci réalisaient en peu de temps trois laboratoires dont le niveau de difficulté allait en augmentant, le tout se terminant par l’évaluation finale des laboratoires. Il y avait là une opportunité pour les élèves de progresser, puis de réinvestir leurs compétences en fin de parcours.

 

 

Les étapes

  • Créer un document par élève pour y déposer les commentaires audios.

 

  1. Avec Google Classroom, j’ai assigné un Google Doc très simple en faisant une copie par élève. Les élèves n’avaient pas à modifier ce document.

 

 

  • Ajouter les commentaires audios

 

    1. Suite à la réception de leur travail, j’évaluais sommairement leurs laboratoires et j’ajoutais mes commentaires audios au Google Doc créé précédemment à l’aide de Vocaroo.
    2. Aucune note n’apparaît sur la copie papier.
  • Écoute et réinvestissement

 

    1. En classe, les élèves doivent prendre connaissance des commentaires, puis surligner dans la grille de correction les éléments qu’ils n’ont pas réussis.
    2. Ils exécutent le laboratoire (la tâche suivante) à l’aide de la grille de correction annotée.

Bonne exploration de la rétroaction pédagogique !

 

Émettre un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s